Programmation LS 2020 – 18è édition Vague de jazz

Vendredi 24 juillet – VINCENT PEIRANI SOLO – Jardin du Tribunal – 20h (1h)

Celui qui a renouvelé complètement le langage de l’accordéon depuis maintenant dix années est à présent un artiste incontournable. Après de brillantes études classiques, la plongée de Vincent Peirani dans l’univers jazz se révèle d’emblée marquée du sceau de la réussite jusqu’aux couronnements en 2014 et 2015 aux Victoires du jazz. Quel que soit le style, il transforme tout ce qu’il touche en or : jazz bien sûr (outre ses propres projets, collaborations avec Daniel Humair, Michel Portal, entre autres), mais aussi chanson française (Sanseverino, Les Yeux Noirs), musiques de film (compositeur pour le film Barbara de Mathieu Amalric en 2017)… Grand merci à Vincent Peirani, fidèle de Vague de jazz, qui est venu jouer pour la première fois en 2007.

Vendredi 24 juillet – L’Ogre intact – Jardin du Tribunal – 21h30 (1h15)

Réuni par le compositeur, guitariste et clarinettiste Pierrick Hardy, le quartet fraye une voie singulière entre de multiples sources d’inspiration, situées dans le champ musical autant que dans les arts visuels ou la littérature. Bien que déjouant les catégories, ce qui s’invente ici pourrait s’apparenter à une forme de musique de chambre actuelle, décloisonnée, ouverte à l’improvisation. Le grand retour de Claude Tchamitchian sur la Vague de Jazz.
Pierrick Hardy (guitare, clarinette) – Catherine Delaunay (clarinette, Cor de basset) – Régis Huby (violon) – Claude Tchamitchian (contrebasse)

samedi 25 juillet – Conférence « Les femmes dans le Jazz » – Jardin du Tribunal – 18h (1h)

Si la position minoritaire des femmes dans le jazz a longtemps été un sujet regretté puis balayé, il semble qu’à la faveur des prises de conscience politiques actuelles la discussion ait pris toute sa place dans le monde de la musique français. Dans cette conférence, il sera fait état des choses en s’appuyant sur des témoignages de musiciennes et de musiciens passés pour la plupart par le festival Vague de Jazz.
Raphaëlle Tchamitchian, journaliste culturelle et universitaire

Samedi 25 juillet – Médéric Collignon et le Jus de Bocse – 21h (2 x 45 mn)

Une nouvelle fois, l’artiste met son impressionnante imagination au service de sa musique. Dans son nouveau projet «Hip Hop tout sAmplement», Médéric Collignon exprime son esprit revendicateur en exploitant de grands discours qui ont marqué l’Histoire (Chaplin, Camus, Einstein,King, Ibarruri, etc.). Pour mettre en lumière ces invités d’un autre temps Médéric Collignon et son Jus de Bocse font vibrer les mots grâce au Hip-Hop! Médéric, parrain du Festival depuis 2003.
Méderic Collignon (cornet, composition) – Yvan Robilliard (piano) – Emmanuel Harang (basse électrique) – Nicolas Fox (batterie)

Dimanche 26 juillet – Trio ETE – 21h (2 x 45 mn)

Andy Emler a créé la «Compagnie aime l’air» en 2000 dans le but de structurer et promouvoir ses créations musicales et de ses projets multiples avec ses compagnons de route, et de les amener vers autrui. Elle vit et respire multiple, réalise des concerts, des créations à réaction, des résidences à notes, des villégiatures à corps sonores, des improvisations de sens, des actions de geste et d’esprit, toujours tendue vers le plaisir et le partage. Final du Festival avec 3 musiciens emblématiques de Vague de Jazz.
Andy Emler (piano)- Claude Tchamitchian (contrebasse) – Éric Échampard (batterie)